Header

Title

COVID-19 : la BEI approuve 3,4 milliards d’EUR de financements à l’appui d’investissements dans la santé et la résilience des entreprises, l’énergie, les transports et l’éducation


Summary

La BEI a approuvé ce jour 3,4 milliards d’EUR de nouveaux financements à l’appui d’entreprises parmi les plus touchées par la pandémie de COVID-19, de projets prioritaires dans le domaine de la santé publique et d’autres projets dans les secteurs de l’énergie, des transports, de l’eau et de l’éducation, en Europe et ailleurs dans le monde.


Content

Simple Text (text)

Text (ltext)

  • 880 millions d’EUR en faveur de la résilience des entreprises et de la santé publique face à la pandémie de COVID-19
  • 1,2 milliard d’EUR pour le secteur privé et l’investissement des entreprises dans la recherche-développement
  • Un programme d’investissement à l’appui du secteur européen de l’intelligence artificielle

La Banque européenne d’investissement a approuvé ce jour 3,4 milliards d’EUR de nouveaux financements à l’appui d’entreprises parmi les plus touchées par la pandémie de COVID-19, de projets prioritaires dans le domaine de la santé publique et d’autres projets dans les secteurs de l’énergie, des transports, de l’eau et de l’éducation, en Europe et ailleurs dans le monde.

Réuni en vidéoconférence, le Conseil d’administration de la BEI a convenu de soutenir des investissements du gouvernement régional de Madrid pour faire face à la pandémie de COVID-19, ainsi que des financements en faveur de la mise au point et de la fabrication d’un vaccin.

« Les dommages économiques causés par la crise du coronavirus deviennent chaque jour plus tangibles. La BEI a réagi avec célérité en fournissant des financements aux régions et aux entreprises les plus durement touchées par la pandémie, tout en continuant d’investir à long terme dans la recherche-développement, les énergies renouvelables et la croissance durable. Aujourd’hui, nous nous sommes mis d’accord sur le financement de projets publics et privés en Europe et dans le monde entier qui créeront des emplois, permettront aux entreprises de relever les défis engendrés par la crise et amélioreront la santé publique et l’éducation », a déclaré Werner Hoyer, président de la Banque européenne d’investissement.

800 millions d’EUR en faveur de la résilience des entreprises, de la recherche et de la santé publique face au COVID-19

Le Conseil d’administration a appuyé un financement de 600 millions d’EUR visant à aider le gouvernement régional madrilène à lutter contre les conséquences sociales de la crise de COVID-19 et à soutenir les investissements dans les hôpitaux, la santé publique et les soins aux personnes âgées.                                 

La BEI consacre également un nouveau soutien de 100 millions d’EUR, sous la forme d’un investissement en fonds propres, en faveur de la mise au point et de la fabrication d’un vaccin contre le coronavirus.

Un dispositif de garantie de 100 millions d’EUR confirmé aujourd’hui permettra à des entreprises en Belgique particulièrement touchées par les chocs économiques dus à la pandémie de COVID-19 de poursuivre leurs investissements.

1,2 milliard d’EUR pour soutenir l’intelligence artificielle, l’innovation et l’investissement des entreprises

Le développement de l’intelligence artificielle en Europe sera une nouvelle fois soutenu par la BEI et le FEI après l’approbation d’un appui de 150 millions d’EUR de la BEI. À ce titre, un portefeuille diversifié de participations minoritaires sera constitué, visant des entreprises axées principalement sur des technologies d’intelligence artificielle, et une compétence européenne sera établie en la matière via le soutien d’entreprises en phase de démarrage.

La nouvelle initiative fait suite à la publication récente d’un livre blanc sur l’intelligence artificielle par la Commission européenne et à un soutien précédent en faveur de l’intelligence artificielle sous forme d’un prêt d’amorçage-investissement de la BEI.

La poursuite du développement de l’intelligence artificielle est reconnue comme un élément clé de la lutte contre le coronavirus, notamment pour la gestion de l’épidémie, car ces technologies permettent un diagnostic rapide et accélèrent considérablement la mise au point de médicaments et de vaccins.

La BEI soutient également des nouveaux financements en faveur de projets de recherche-développement mis en œuvre par des entreprises au Danemark, en France, en Allemagne, aux Pays-Bas, en Espagne et en Suède, et des dispositifs de financement par crédit-bail en Italie ainsi que des lignes de crédit en faveur des PME espagnoles.

La BEI a par ailleurs confirmé son appui aux investissements dans l’innovation mis en œuvre par les services postaux ukrainiens.

Énergies renouvelables et transports durables

La BEI contribue à développer l’offre d’énergie propre : en Espagne, en soutenant un nouveau parc éolien de 487 MW, et en Italie, en facilitant l’utilisation des véhicules électriques via un dispositif de 200 millions d’EUR visant à augmenter le nombre de stations de recharge.

La BEI entend également fournir un financement destiné à réduire les encombrements autour des villes polonaises de Gdańsk, de Sopot et de Gdynia.

Améliorer les possibilités d’éducation

L’enseignement supérieur dans des instituts de technologie en Irlande sera renforcé dans le cadre d’un nouveau programme d’investissement en partenariat public-privé (PPP), et les élèves serbes vont bénéficier d’une contribution de 70 millions d’EUR de la BEI en faveur d’un nouveau programme d’enseignement numérique approuvée aujourd’hui.